La clôture de la Bourse

Comment s’est déroulée cette observation participante d’un point de vue pratique ?

Le coauteur s’est retrouvé avec Sylvain, chez lui, devant ses écrans, de l’ouverture à la clôture de la Bourse de Paris, avec son questionnaire certes, mais surtout en notant les commentaires de Sylvain et en cherchant en permanence à aller plus loin dans la compréhension de ses arbitrages et de ses prises de position ; toutes les opérations et les commentaires de Sylvain ont été scrupuleusement notés et retravaillés après coup, seul ou en présence de l’intéressé, par le debriefing de fin de séance ; lorsqu’une remarque manque de clarté ou reste inachevée, l’auteur reformule et demande un approfondissement ; lorsque des blocages ou des mouvements d’humeur surviennent, je cherche à en comprendre le sens, éventuellement à lui demander des explications complémentaires ; les silences aussi ont leur importance et trouvent une signification dans une longue journée de trading qui s’étend sur huit à dix heures ; au-delà des silences et des non dits, le coauteur s’intéressera également aux comportements de Sylvain tout au long de la journée pour essayer de brosser un profil psychologique de celui-ci.

Enfin, j’ajouterais que compte tenu de ma formation en psychologie clinique, j’ai essayé de reproduire pendant nos rencontres les conditions de l’entretien clinique classique, basé sur l’écoute bienveillante et la reformulation des éventuels blocages, afin de permettre à Sylvain de verbaliser librement sur sa pratique et de décrypter sa propre approche, en prenant du recul ; mon positionnement en retrait par rapport à son trading desk m’a permis de l’observer lorsqu’il préférait ne pas intervenir, mais de récolter quand même des éléments informels ou infra verbaux utiles pour comprendre son approche trading.