Acheter la rumeur et vendre le fait

Pour les valeurs où je suis investi sur une grosse position, je surveille le calendrier prévisionnel des annonces et publications plusieurs semaines à l’avance, afin de ne pas me faire surprendre bêtement par une info prévisible au niveau de la date que je n’aurais pas remarquée ; les marchés réservent déjà tellement d’incertitudes et de mauvaises surprises qu’il vaut mieux essayer de prévoir ce qui peut l’être pour minimiser les mauvais coups ; c’est quand même dommage de se faire surprendre par la publication d’une news prévue à l’avance et le mieux encore c’est d’anticiper.

Le proverbe boursier bien connu acheter la rumeur, vendre le fait (l’annonce en fait), fonctionne toujours bien ; on a deux possibilités : soit jouer l’avant annonce (acheter la rumeur quelques jours avant) ou jouer la post annonce (jouer la levée de l’incertitude sur le court terme ou jouer la bonne surprise du marché).